Hawkesbury Ontario

PAROISSE

 Accueil
Secrétariat
 Historique

PASTORALE

 Scolaire
 Aînés

SACREMENTS

  Baptême
  Eucharistie
  Pardon
  Confirmation
  Mariage

  Malades

COMITÉS

  Liturgie
  C.A.T.
  C.P.P.

  Chevaliers
  Brebis de Jésus

  Chorale
  Effata
  Cursillo
 Artisannat
  Liens utiles
  Bénévolat

 


Funérailles

Que fait l’Église lorsqu’elle célèbre ?

– Dans la célébration, l’Église fait un acte communautaire :
si les proches, pour les funérailles, aiment évoquer le défunt, le peuple de Dieu veut aussi prier le Christ ressuscité.
– Toute célébration vise à rencontrer le Christ : c’est Lui le Premier qui vient à la rencontre de la communauté.
– Toute célébration est inscrite dans un rituel : il est la forme privilégiée de la participation du peuple aux rites, il est comme un chemin qui aide les hommes à effectuer chrétiennement le travail de deuil.
– Chaque fois qu’elle célèbre, la communauté regarde l’avenir : aux funérailles, la manière de réfléchir sur l’au-delà est transformée par l’Évangile de la Résurrection.
Parce qu’elle oriente vers l’avenir, l’Église ne reste pas à regarder le passé.
Lorsque l’Église célèbre des funérailles : elle est dans sa Mission d’accompagnement.
À l’église, la communauté accueille celui/celle qui est mort(e) avec le Christ et qui, comme Lui, passe de ce monde au Père – rappel du Baptême. En Christ, célébrer la mort, c’est célébrer une pâque – passage en Dieu.

Toute la Liturgie des funérailles doit encourager l’Espérance des fidèles, développer leur Foi au mystère pascal et à la résurrection des morts.
Il est parfois difficile de trouver des expressions justes de la prière qui puissent répondre, en particulier au fait qu’à cette occasion, beaucoup de personnes étrangères à l’Église sont présentes.

Le rôle des chants
« Les chants et la musique rythment (avec les gestes, les lectures et les prières) la célébration des funérailles. Ils ont un double rôle : créer un climat de paix et exprimer la prière de supplication et la Foi pascale » (rituel, n° 25).

Il faudra donc trouver un juste équilibre entre le désir émotionnel de la famille, souhaitant retrouver le défunt à travers ses goûts musicaux, la tradition de la chorale et la nécessité de chanter l’Espérance et la Foi en la Résurrection.

Dans cette fidélité, choisir les chants pour des funérailles suppose d’avoir présentes à l’esprit trois données importantes :
– rôle du chant dans une assemblée humaine,
– une assemblée liturgique n’est pas n’importe quelle assemblée,
– un chant a un contenu, une forme qu’il faut bien connaître.
Lorsque nous regardons le contenu d’un chant, posons-nous aussi les questions :
– quelle image de Dieu donne-t-il ?
– à quelle image de l’homme nous renvoie-t-il ?
– quelle image de notre Foi, de notre Espérance, de notre Confiance exprime-t-il ?
– et dans l’assemblée (si diverse), qu’est-ce que le chant va produire ?

Fonction du chant dans le rite des funérailles
Dans la tradition judéo-chrétienne, le chant a toujours été privilégié par rapport à la musique instrumentale. "L’Église a toujours privilégié le chant parce qu’il est lié à la Parole de Dieu qui tient une grande place dans la liturgie chrétienne" (Jean Lebon, Pour vivre la Liturgie).
Un chant n’est pas un texte saupoudré de musique : il va devenir l’expression de la prière d’une assemblée et façonner, d’une certaine manière, la foi de ses membres. Si le chant est bien choisi et pour le bon moment, le rite sera accompli, il va produire du sens.

Dans le choix des chants, gardons également présents à l’esprit les trois soucis suivants :

– l’assemblée,
– l’action liturgique,
– l’expression de la prière.
« La Foi au Christ mort et ressuscité est au centre de la Mission de l’Église, tout particulièrement dans la pastorale des funérailles : “c’est le mystère pascal du Christ que l’Église célèbre, avec foi, dans les funérailles de ses enfants” (Rituel des funérailles n° 1). Célébrer les funérailles chrétiennes, c’est, dans le monde d’aujourd’hui, proclamer notre foi en la vie éternelle et en la Résurrection il s’agit de l’enjeu fondamental d’une pastorale des funérailles. ’’En célébrant les obsèques de leurs frères, les chrétiens affirment leur Espérance de la vie éternelle, sans négliger, pour autant, la mentalité et les réactions de leur époque et de leur pays au sujet des défunts’’ (Rituel des funérailles n° 4). »

Mise en oeuvre

Chant d’entrée
L’accueil préalable et le chant d’entrée permettent à l’assemblée de se constituer. Que le chant choisi soit emprunt de Confiance et déjà recommandation du défunt à Dieu.

Chant après la lecture
Il est bon de garder le Psaume avec antienne pour permettre la réponse de l’assemblée. Ce n’est pas le lieu d’une musique ou d’un chant profane qui ne ferait pas résonner la Parole de Dieu, comme le Psaume en a la fonction.

Chant de communion
Qu’il affirme le mystère pascal que le défunt accomplit avec le Christ dans ce passage.

Dernier adieu
Un chant de l’assemblée est bien à sa place : la démarche de l’Église est de confier le défunt à Dieu. L’Église est toute tournée vers l’avenir.
Si à ce moment on diffuse un chant aimé du défunt (comme cela est souvent demandé) on risque de regarder le passé et évoquer autre chose que l’accueil par le Père et ainsi contrarier profondément le rite. Il trouvera mieux sa place à la fin de la célébration lorsque nous rappelons tout ce qui nous a unis au défunt.

Aspersion du corps ou des cendres
Ce geste de respect et de rappel du Baptême, peut-être accompagné d’une musique qui créera un climat de prière ou d’un chant qui confie le défunt à Dieu, qui exprime l’accueil de Dieu.

Y a t-il place pour un chant profane dans la liturgie des funérailles ?
Il faut bien discerner :
– qu’ajoute-t-il à la liturgie ?
– à quelle place ?
Il est peut-être possible de le proposer au début de la célébration : « le défunt aimait ce chant », mais je préfère à la fin de la célébration.
S’il est de tradition que ce soit la famille qui choisisse les chants, ayons à coeur de lui proposer un choix de chants qui expriment tout ce qui vient d’être développé, dans l’esprit de la liturgie des funérailles chrétiennes.
Le chant, surtout dans la circonstance des funérailles, doit permettre à l’assemblée de découvrir avec justesse, quelque chose du mystère d’Amour de notre Dieu.

Pour certaines assemblées moins chantantes, plus éloignées de la pratique dominicale, on veillera à un choix judicieux et plus équilibré entre chant et musique, qui permette à cette assemblée de faire un chemin vers Dieu.

« Nos chants n’ajoutent rien à ce que Tu es, mais ils nous rapprochent de Toi.

 

Liste des chants proposés:

E=Entrée  -  O= Offertoire -  C= Communion -  A= Adieu -  S= Sortie

TITRE

NO

Ajoute un couvert

O

Alleluia Cohen (français)

S

Amazing Grace

S

Approchons-nous

O

C’est le Christ qui te reçoit

A

Celui qui aime a déjà franchi la mort

A

Comme l’encens et comme l’eau

A

Comme Lui

C

Comme un souffle fragile

O – P

Dans la maison du Père

E-A

Dans ta belle maison

E

Dis seulement une parole

C

Donne-nous le pain

C

En toi j’ai mis ma confiance

 

Entre tes mains

A

Garde-moi mon Seigneur

E

Goûtez et voyez

C

Heureux Bienheureux

O

Humblement nous venons à toi

O

Il restera de toi

A

Il reviendra

 

Ils sont nombreux les bienheureux

O

Je cherche le visage

O

Je crois en toi

O

Je crois en Toi, mon Dieu

C

Je viens vers toi, les mains ouvertes

O

Jésus, me voici devant toi

O

La grâce merveilleuse (Amazing Grâce)

S

Laisserons-nous à notre table

C

Les portes de la maison

E

Maintenant Seigneur

A

Mille fois bienheureux

O

N’ai pas peur

O

Nous comme des grains de blé

O

Nous venons chercher le pain

C

O prends mon âme

O

O vierge de l’écoute

O

Ouvrez-vous

A

Pain de Dieu, pain de vie

C

Pour que nos cœurs

O

Prenez et mangez

C

Prière d’offrande

O

Psaume de la création

E

Quand j’ai frappé à ta porte

O

Reçois-le auprès de Toi

A

Rien jamais

E

Seigneur mon secours

E

Seigneur que veux-tu que je fasse

O

Sur le seuil de sa maison SL 41-2

A

Sur le seuil de sa maison

E

T’approcher Seigneur

C

Ta paix sera leur héritage

O

Ta Parole

O

Te ressembler

C

Tiens ma lampe allumée

C

Trouver dans ma vie ta présence

O

Tu fais ta demeure en nous

C

Tu t’en vas

A

Un monde meilleur

E

Venez à moi, vous qui peinez

O

Venez approchez-vous de la table du Christ

C

Vers toi je viens, Jésus Christ ma lumière

O

Viens partager ma vie

E

Viens rencontrer ton Père

E

Voici le corps et le sang du Seigneur

C

Vous qui cherchez Dieu

O